Sélectionner une page

Permaculture par- ci, permaculture par-là ce terme est assurément en vogue parce que tout le monde en parle !

Mais de quoi s’agit-il précisément?

Chacun a sa petite idée sur le sujet, cependant une petite idée ne suffit pas à faire pousser ce qui sera semé par le jardinier.

Personnellement, je retiens dans l’étymologie de ce mot permanent et culture, ou mieux encore en bon français agriculture permanente.

Je passe sans complexe sur la démarche philosophique étant plutôt du genre pragmatique mais cependant rassurez-vous il y a de nombreux ouvrages initiatiques en vente pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances en la matière.

Je retiens dans cette démarche quelques points fondamentaux tels que l’agriculture biologique, le respect de la nature et de ses cycles, le développement durable, la recherche de cohésion sociale tant dans le travail que le partage.

Qu’y a-t-il de mieux qu’un environnement vivant hors du temps et des soucis quotidiens, où l’on sème, travaille et récolte ensemble, fleurs, légumes et cohésion sociale?

Cependant comme j’aime à dire parfois au jardin la plume et les belles paroles ne sont pas les seuls outils nécessaires pour que la récolte soit exemplaire.

En culture bio il faut se garder de verser dans l’autosatisfaction car rien n’est jamais vraiment acquis.

 

Amitiés florales et potagères à tous

Michel des Jardins